Ne vous indignez pas Mesdames !

Allez mesdames, fini la bamboula, tout le monde rentre à la maison ! On a bien rigolé c’est sûr.

Sept bonnes femmes qu’on s’est farci pendant cinq ans… Une bonne expérience mesdames, il faudra s’en souvenir parce que je crois qu’il n’y en aura pas d autres. Beh c’est vrai quoi, après le bordel que vous avez mis !!!!!!!!!

Tenez la Yasmina par exemple, elle nous a mis à dos tous les médecins et pas n’importe les quels. Les riches, ceux qui se font plein de blé dans des cliniques sans normes. Elle a voulu les assainir !!! N’importe quoi. Jamais un homme n’aurait fait ça. Il aurait pris un abonnement VIP à vie pour toute sa descendance et ascendance et puis voila le problème est réglé. Moi je l’aimais bien la petite Yasmina, mignonne, gentille et puis bonne famille, bonne éducation et toute une famille de ministres, de ministrables. C’est pas rien !!!

Et puis l’autre, la Nezha, je peux vous dire que c’est pas le même gabarit, elle, c’est carrément nous mettre tous à la plonge!!! Fini les petites bonnes, ces petites choses corvéables à merci, fini aussi ces petits morveux qui se retrouvent au fond de votre ventre on ne sait comment, on les extermine un point c’est tout, c’est comme on veut quand on veut. Houuuuulalala elle sort d’où celle là. Bon ça va la calmer de faire un peu la vaisselle depuis qu’elle n’a plus de bonne.
Et l’autre la madame marathon, pour une fois elle a une bonne raison de courir: rentrer chez elle et puis les autres la Jabrane, la Amina même pas capable de découvrir un puit de pétrole, non mais on va où ???? et….et puis c’est fini on tourne la page, on n’en parle plus et je peux vous dire qu’on a du boulot, parce que pour rattraper toutes vos bourdes va falloir mettre les bouchées doubles.

Eh oui Mesdames, à vous seules, vous avez fait exploser la rue dans tous les sens, vous avez discrédité la politique, le politique, les partis politiques, le gouvernement politique…Des grèves à n’en pas finir. Des revendications sociales, économiques, politiques. Les droits de l’homme, de la femme, de l’enfant, de l’ handicapé, du sourd, du muet… Enfin tout le monde quoi. Normal avec tous vos discours sur l’égalité, la fraternité, les pauvres ont fini par y croire !!!!!!!!
Ouffff, il était temps de vous voir partir.

Imaginez ce qu’auraient été le Maroc et ces ministères s’ils avaient été dirigés par des hommes !!! Éradication totale de la rougeole, rubéole, peste, choléra….Cliniques cinq étoiles et hôpitaux grand luxe. Bekham et Messie se seraient damnés pour intégrer nos stades. Coupe du monde par ci, coupe des champions par là. Eau, électricité gratuites et avec un peu de chance essence compris. Des familles unies et solidaires, des enfants polis et instruits et j en passe…

Mesdames, soyez gentilles, vous nous avez fait perdre beaucoup de temps. Vous n’êtes pas encore prêtes et ce n’est pas faute d’avoir essayé, alors ne venez pas nous reprocher notre anti-démocratie !!!!!

Allez sans rancune, on en garde quand même une. Humble, pudique et discrète, elle nous a même laissé les premières loges pour notre inoubliable photo du nouveau gouvernement. Féministe et islamique : ce qui lui permettra de vous rappeler vos devoirs de citoyenne, de bonne mère et surtout de femme au foyer et tout cela dans le respect de nos traditions.

Ne vous sentez pas exclues Mesdames, il y a tant à faire dans le plus beau pays du monde. Tenez, les associations par exemple. Investissez les associations de rue, de quartier, de ville, de pays. Il y en a pour tout le monde : les femmes battues, les femmes violées, les femmes jalouses, les femmes oisives…

Agrandissez vos cuisines, participez à la promotion de notre cher pays en créant plus de site coucous.ma . En somme faites vous belles, disponibles et surtout silencieuses, on s’occupe du reste princesses !!!!!!!

Bien sûr, vous êtes médecin, avocate, ingénieure, universitaire. Bien sûr que sur les bancs de l’université, nous étions progressistes, démocrates. Bien sûr que nous vous avons soutenu dans vos combats d égalité, parité… Nous étions tellement jeunes !!!!!!!

Soyez sans crainte Mesdames, on ne vous oubliera pas, d’autres échéances importantes nous attendent : les régionales, les communales et je peux vous assurer qu’on viendra vous chercher.

D’ici là, portez vous bien.

 

Vos hommes qui vous aiment…