Campus : les règles de survie

Dans notre établissement , il existe des règles implicites, qu’il faudrait  suivre religieusement pour gagner l’approbation de la tribu… Les gens ici développent alors des instincts de survie, essayent tant bien que mal de se résoudre aux fades aspects de leurs existences … Ces règles sont un patrimoine gravé sur les murs de notre école…

1ère règle : «  Tout le monde doit saluer tout le monde, ou du moins faire semblant de saluer tout le monde ! »

Notre école est une communauté ! Nous devons faire preuve de solidarité extrême !  Tu peux éprouver la même haine qu’éprouvait Hitler pour les juifs , mais te plier au sourire mécanique, aux paroles recyclées du bonjour matinale ! Ceci dit, les dieux de l’école sont cléments : Tu pourrais , dissoudre ta haine, en intégrant des rassemblements, spécialement conçus pour évacuer tout ce stress accumulé !! En somme : «  Ne m’appréciez pas , parlez derrière mon dos , mais souriez moi tout de même » tel est notre label !!

2nd règle : «  Toute frustration sexuelle doit être libérée derrière le resto et ses alentours à partir de 18h l’hiver , et 20h l’été , horaire dépendant du coucher du soleil ! »

Un couple  peut s’afficher en tant que tel, sans pour autant se permettre des petites attentions affectueuses en public… Bisous timides , câlins furtifs sont à bannir  ! J’explique !  X est en couple avec Y , X couche avec Y derrière le resto , mais X lâche la main de Y , une fois arrivés aux alentours de la buvette ! Sachant que tout le monde sait que X couche avec Y derrière le resto !

3ème règle : « Les dieux de notre école veille sur notre bien-être et sécurité où que nous soyons ! »

Un compte rendu est exigé  à la fin de chaque sortie par n’importe quel individu, de notre établissement, et toute personne ayant appris une bribe de « vie » sur son camarade se donne le devoir d’établir un faire part aux autres ! L’authenticité du fait n’est pas exigé , bien au contraire , l’amplification est recommandée !

4ème règle : «  Il faut nommer les choses telles qu’elles sont ! »

Notre établissement est à dominance masculine , et donc des sous-règles s’instaurent automatiquement :

* Un mâle qui boit est un mâle épanoui

*Un mâle qui sort est un mâle bon-vivant

* Un mâle joueur , est un mâle qui  a le goût du risque

Et la plus intéressante de toutes :

* Une paire de couilles t’ouvre les portes du bonheur !

L’autre  sous-genre devrait s’accommoder pour survivre dans ce monde ! Il faudrait,  toutefois, la compagnie d’un mâle pour légitimer et gagner les mêmes attributs cités précédemment… Si par malheur, l’une des représentantes du sous-genre décidait de se passer de son escorte , la 3ème règle est fortement appliquée !

C’est bon la vie c’est bon kiri !

Marame Zouhir, Élève ingénieur